S'inscrire dans un établissement
Avant d'inscrire votre enfant dans l'enseignement privé, il faut savoir qu'il existe deux sortes de statuts juridiques pour les établissements privés catholiques, ceux dont les classes sont sous contrat avec l'Etat, qui représentent la majorité des établissements catholiques d'enseignement, et ceux dont les classes sont hors contrat.
 
D’une manière générale les établissements catholiques peuvent organiser la scolarité des élèves dans des classes sous contrat ou hors contrat avec l’Etat.
 
Les établissements catholiques dont les classes sont en contrat d’association avec l’Etat : 
L’Etat participe aux dépenses de fonctionnement de ces établissements et aux salaires des enseignants. Les contributions financières des familles servent normalement à l’investissement et au caractère propre, sauf quand la participation de l’Etat ou des collectivités territoriales ne suffisent pas à couvrir le fonctionnement.
Les établissements privés sous contrat appliquent les programmes et horaires du Ministère de l’Education National. Les enseignants suivent la même formation que ceux du public et ils sont également soumis à des contrôles pédagogiques de l’Education Nationale.
Les établissements catholiques sont ouverts à tous. En revanche, en inscrivant leurs enfants, les familles s’engagent à accepter le projet de l’enseignement catholique, notamment dans la déclinaison spécifique qu’il revêt dans l’établissement de leur choix. D’où l’importance de bien connaître le projet.
 
Les établissements catholiques dont les classes sont hors contrat avec l’Etat : 
Ces établissements ne sont pas dans l’obligation de suivre les programmes de l’Education Nationale. Le chef d’établissement assure le recrutement des professeurs, les méthodes pédagogiques ainsi que les horaires qui sont sous sa seule responsabilité.
Etant donné que ces établissements ne sont pas sous contrat avec l’Etat, ils ne reçoivent aucun financement, ce qui peut expliquer le coût important de la scolarité. En effet, les contributions financières des familles servent à l’entretien des locaux, à la rémunération des enseignants, aux frais de fonctionnement.
A savoir que les élèves qui viennent d’un établissement privé hors contrat doivent souvent passer un examen ou test de niveau pour intégrer un établissement privé sous contrat.
 
Inscrire son enfant dans un établissement catholique privé sous contrat
  • Dans le 1er degré (maternelle et primaire), il faut directement prendre contact avec l’école souhaitée. Cette démarche vous permettra de rencontrer le chef d’établissement qui vous donnera tous les renseignements et indications nécessaires à l’inscription de votre enfant. L’entretien avec le chef d’établissement sera pour vous l’occasion de découvrir les projets éducatif, pédagogique et pastoral de l’établissement, ce qui vous permettra de juger par vous même de la cohérence de votre démarche en fonction de vos convictions.
  • Dans le second degré (collège et lycée), il faut directement prendre contact avec le chef d’établissement afin d'obtenir un rendez-vous et un dossier d’inscription. Si votre enfant vient du public, son inscription se fera en respectant les décisions d’orientation de l’établissement d’origine et il faudra uniquement demander le transfert de son dossier dans le nouvel établissement. L’entretien avec le chef d’établissement sera pour vous l’occasion de découvrir les projets éducatif, pédagogique et pastoral de l’établissement, ce qui vous permettra de juger par vous même de la cohérence de votre démarche en fonction de vos convictions. 
 
A N R
Actualités